Palma de… Mallorca ? 1/2

Tout a commencé simplement, au détour d’une discussion avec ma super copine Camille (celle qui met de l’Aioli sur ses gratons : ici)

« Oh, ce serait chouette de se faire une petite virée quelque part toutes les deux au mois de mai, je sais pas, aller chercher le soleil avant même qu’il arrive ici, nan ? »

mallorca2014_45mallorca2014_269

Banco. Quelques semaines plus tard, voguant sur les sites de vols pas cher, entre Marseille et Lyon, les messages s’enchaînent…. la Sicile ? ouais, pourquoi pas…. Malte? Bof… Berlin? On avait dit du soleil! … Porto? Lisbonne ? Why not… C’est sur le doux nom de Palma de Mallorca que nos esprits sont restés bloqués. Les iles Baléares, celles que j’ai envie d’imaginer plus du coté des Bahamas qu’au large de l’Espagne, allez savoir pourquoi… Nous nous décidons à réserver ces gentils billets, sans nous douter qu’en moins d’une heure trente, deux énergumènes viendront s’ajouter à la petite fête. D’abord Charline, qui débarque à la maison au moment même ou je discute avec Camille au téléphone de la date la plus adéquate. Je raccroche ; elle me demande : « vous allez où? Mallorca, Baléares. Oh, je peux venir ? » banco, elle sort sa carte bleue illico. Et Vic, coincée à Paris sous la grisaille apprend la nouvelle par texto ; oh Caro, tu rajoutes un billet ? …….

mallorca2014_22 copiemallorca2014_24 copiemallorca2014_7 copie

Un fantastique épisode est en train de se mettre en place, dans l’improvisation la plus totale. C’est à 4 désormais que nous partons!  Nous décidons de réserver nos deux premières nuits, à Palma, en Airbnb. Pour 50 euros la nuit, à 4. bingo.

L’excitation se fait sentir à la montée dans l’avion, lorsqu’Alice ma super soeur nous dépose. On est parées ; tentes, duvets, maillots de bain, frontales, Opinel, petites robes de plage ou de soirée, dans nos sacs aux kilos comptés. Nous arrivons de nuit vers 22H30, et louons pour la semaine une charmante 208 bleue marine, sans hésiter. Habituées de la Corse, on sait que visiter une île sans être mobiles, c’est compliqué, d’autant plus lorsqu’on veut faire du camping sauvage!

Nous débarquons donc assez tard, demandons notre chemin plusieurs fois avant de trouver notre rue ; dans le joli quartier de Santa Catalina. Les maisons colorées et les allées pavées sont bordées d’arbres, c’est tout à fait charmant. Victoria nous accueille fatiguée mais avec un sourire d’enfer et nous laisse nous installer dans notre tout petit appartement. Un canapé lit dans le salon, une chambre et une adorable cour. Nous nous couchons ; la semaine va être forte en émotions!

mallorca2014_21

mallorca2014_17

Dès nos premiers pas (il faut savoir que je me trimballe une entorse tout le voyage, donc nos pas ne sont jamais rapides!!) nous découvrons une vraie ville. Palma compte près de 420 000 habitants. Je m’attendais à une petite station balnéaire, une petite ville insulaire tranquille mais ici, il y a une vraie vie, du tourisme, de l’histoire. Notamment, trônant face à la mer, une riche et imposante cathédrale qui domine le port. Nous nous en approchons, cernés par les calèches et autres attrapes touristes que nous tentons d’éviter. Nous arpentons quelques ruelles, pénétrons dans le quartier que l’on retrouve dans chaque ville touristique. Nous pourrions être à Barcelone, Madrid ou Milan, encerclés de Zara, H&M, Calzedonia, Bar à Jus, Hagendasz et compagnie. Heureusement nous en sortons vite (non sans avoir craqué sur une paire de boucles d’oreille, un petit short en jean taille haute, des lunettes de soleil… etc) les quartiers autour de l’Hyper Centre ont bien plus à offrir ; de jolis bars et cafés dans les rues ombragées, un marché couvert, une zapateria ou bien sûr nous nous offrons chacune une paire d’espadrilles…

mallorca2014_19 copieNouvelle découverte. Ici, ils font du Gin. Face à la soif des marins anglais, les Minorquins ont fait importer sur les îles des baies de Genièvre, au début du XXème siècle. Aujourd’hui français, allemands, anglais, Espagnols trinquent ensemble ce Gin qu’ils mélangent à une limonade fraîche de citrons majorquins : vous  imaginez bien qu’on se prête au jeu, plutôt deux fois qu’une !
On déjeune ou dîne dehors des tapas délicieux, souvent de la mer et pour moins de 10 euros par personne. Parfait! Nous sortons un peu, nous frotter à la jeunesse du coin. Nous rencontrons pas mal de français qui souvent, venus passer quelques jours, ne sont jamais repartis.. c’est ça, le charme des îles, et je les comprends !

mallorca2014_25 copiemallorca2014_366

 

L’escale à Palma touche déjà à sa fin, et nous sommes plutôt excitées de partir en nature. Nous chargeons la voiture pour quelques kilomètres au nord : direction la Sierra de Tramuntana.  Lorsque nous sortons de la ville, une sorte de joie extraordinaire se répand sur la voiture, nous rions, chantons, crions d’excitation à la recherche de l’inconnu : ce soir, on doit trouver une crique accueillante au coeur de laquelle nous pourrions planter nos deux petites et discrètes tentes !

 

mallorca2014_105mallorca2014_112mallorca2014_108mallorca2014_120

mallorca2014_42 copiemallorca2014_41 copie

Les chemins sont gracieusement verts, bordés d’orangers, de citronniers et de murs en pierres sèches, Fortalnux et Biniaraix, deux minuscules villages, préservés et « dans leur jus » nous tendent les bras, perchés sur leurs collines. Nous y grimpons et nous y garons à la marseillaise, en plein milieu de la place. Cela n’a pas l’air de déranger quiconque et nous nous installons en terrasse pour boire un verre. Quelques touristes, très peu, des retraités et une atmosphère paisible. Nous sommes en joie, reprenons la route et rythmons le chemin de « ohhhhh c’est beauuu » « ouaaaaaah » « aaaaaaah » « huuuummmm ça sent bon » ; on dirait une chanson. Nous sommes toutes les 4 exactement de la même humeur. Rien ne pourra nous gâcher nos vacances, on se détend entre cailles et mon dieu que c’est bon ! … Nous plongeons en direction de la mer, à la découverte d’un petit port. Sur google earth, nous avons repéré une crique « Sa Calobra » qui pourrait nous convenir pour la nuit … Seulement, l’accès est impossible en voiture. Qu’à cela ne tienne, nous irons jusqu’au plus proche, rempliront notre énoooorme valise de tentes, duvet, pique nique, i tutti cuanti, Vic & Camille iront garer la voiture, Charline et moi, l’éclopée, amèneront le paquet sur la plage. Le chemin est creusé dans la roche, c’est très beau et assez inhabituel ! Au bout du tunnel … surprise… le paradis sous vos yeux ! Un petit canyon avec une étroite ouverture sur la mer et une grande étendue de galets gris. Nous nous enfonceront derrière la plage, pour trouver du sable et un arbre sous lequel s’installer. Règle numéro 1, ne pas monter la tente avant le coucher du soleil, au risque de se faire déloger (oui, c’est interdit, on a bien vu le logo avec la tente barrée!) Une fois réunies et enjouées, nous nous installons pour le dîner. Salade de courgette au citron et … soubressade ! Les filles ne connaissent pas, il fallait que j’en trouve, et je vous assure qu’elle n’est pas décevante =) Fabriquée ici, énorme et tellement bonne ! Tout le monde adhère et ce repas sera la base adorée de tous nos pique-niques.

mallorca2014_103mallorca2014_257mallorca2014_66mallorca2014_63 copiemallorca2014_54

 

Le soleil se couche et on fait peut être un peu moins les fières. Quoi que, on plante les tentes sans broncher, on s’installe et on regarde un peu les étoiles. Le cadre est atypique et vraiment magnifique. On se sent plutôt bien ici ! On ferme un oeil après avoir jacassé quelque peu. Là, un cri énooooorme résonne dans la vallée. Un cri monstrueux, comme si l’on avait égorgé quelqu’un ! On est tout de suite un peu moins rassurées, rions un peu jaune et les cris continuent…. On soupçonne une biquette (on en a vu beaucoup, partout sur l’île) qui met bats…. c’est le printemps après tout … mais cette théorie ne sera jamais complètement validée. La nuit se passe sans encombre, mais nous sommes tristes de découvrir le ciel couvert au lever… on aurait tellement aimé une baignade ensoleillée! On remballe le pactole et on s’en va découvrir d’autres contrées…… que je vous raconte dans le prochain article… 🙂

 

mallorca2014_160mallorca2014_123mallorca2014_133mallorca2014_154mallorca2014_145

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s