Axelle, poème

croise sur cette route

– ils étaient en coté –

ils étaient ensemble elle l’aide il va l’aimer moi en yerma des hommes infidèles souplesse de mon mensonge

il faut que les tambours cessent

il faut que mon coeur se la ferme

il faut que je batte une autre mesure

il faut que je ne tombe pas pour lui la jolie perle

elle me regarde la jolie perle

– reste douce mon ange –

ne suis pas tes parents mon ange mon coeur tes yeux gardent les ouverts pendant la représentation et laisse laisse laisse la jolie perle –

Axelle Rhomer

AXELLE2903180012 copie

AXELLE2903180014 copie

AXELLE2903180009 copie

AXELLE2903180011 copie

AXELLE2903180015 copie

AXELLE2903180019 copie

AXELLE2903180021 copie

AXELLE2903180032 copie

AXELLE2903180022 copie

AXELLE2903180023 copie

AXELLE2903180025 copie

AXELLE2903180026 copie

AXELLE2903180030 copie

AXELLE2903180034 copie

AXELLE2903180036 copie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s