La Brûlerie Moka

J’entends encore Iris, il y a 5 ans, me raconter son café, celui qu’elle rêve d’ouvrir, où on se sentirait comme chez soi, ou l’on referait le monde, ou l’on écouterait de la bonne musique en prenant son goûter … Ce qui est beau, c’est quand nos rêves se réalisent. Elle l’a fait ! L’universPoursuivre la lecture de « La Brûlerie Moka »

SANTA MARIUS

Au détour de la rue d’Endoume, un peu planqué sous le théâtre Bompard, Laura s’est emparée de cette ancienne écurie et lui a redonné vie. Et elle l’a fait avec amour. Ici, on dépose ses vêtements ou alors, on vient en dénicher. Pas n’importe lesquels, de belles pièces et de qualité. Si soucieuse de vousPoursuivre la lecture de « SANTA MARIUS »

Le Bain de Soleil

Jaune, rouge, rose. Elle est passée prendre un bouquet. Rouge, carreaux. Elle s’est un peu habillée, Un rendez vous en ville. Cinq, six, sept, Les étages défilent. Là haut, Le soleil l’attend pour l’embrasser. Quelques notes, et puis le bain. Elle n’a besoin de personne, ni de rien. Elle est libre, elle se sent bien.Poursuivre la lecture de « Le Bain de Soleil »

La Jupe à La Traine

Aujourd’hui je vous présente La Jupe à la Traine ; Un blog funky sur Instagram pour les futures Mariées qui s’y prennent à la dernière minute ! C’est l’histoire de deux copines passionnées par les nouvelles tendances mode, beauté et déco. Maquilleuses professionnelles, elles décident de créer un concept autour de la mariée au stylePoursuivre la lecture de « La Jupe à La Traine »

Le retrouver – Carolina Ritzler

Intemporelle, vive, douce et piquante, la femme combinaison flâne à la maison. Immaculée, nouée, nu pieds, elle doit bientôt s’échapper. Un rendez vous. Cela fait quelques temps qu’elle flirte avec lui. Insouciante, libre comme l’air, heureuse, amoureuse, elle s’évapore. Courant les ruelles, il est là, flamboyant. Elle descend les marches quatre à quatre pour lePoursuivre la lecture de « Le retrouver – Carolina Ritzler »

Belles des fêtes

Mélanie  (En Mode Mel) inspire nos tenues de fêtes ; à paillettes, en velours, en combi… vous ne saurez plus que choisir pour Noël et pour le Réveillon. Les Petites Poules vous souhaitent un Joyeux Noël , profitez de ces moments chaleureux en famille, régalez vous de bonnes choses, chantez, dansez, déballez ! On revientPoursuivre la lecture de « Belles des fêtes »

La femme et les taureaux

Ils sont penchés sur l’eau, les taureaux de pierre. Encerclés de colonnes, surplombés de lumière. Mouna serpente entre le passants, grimpe et puis redescend. Les feuilles tombent, et le ciel est de feu. Il souffle un air de Montmartre, comme un petit Paris. La soie lui caresse la jambe, elle est si libre qu’elle s’envoleraitPoursuivre la lecture de « La femme et les taureaux »

Une nuit à l’Ane Vert

Gais comme des pinsons dans notre carrosse Samicar*, nous quittons la belle Essaouira, cap vers le sud. Les routes cabossées bordées d’arganiers, d’ânes et de biquettes filent tout droit entre mer et nature. Une heure cheveux aux vent à s’émerveiller de cette beauté vert argan, bleu océan. Près de l’eau, quelques cabanes de pêcheurs auxPoursuivre la lecture de « Une nuit à l’Ane Vert »

Jeanne Source : le défilé des amoureuses

Elles sont amoureuses. Elles ne sont qu’amour, elles sont l’amour. Jeanne Source veille sur la meute de louves, attentive au moindre pli, au petit noeud. La tension monte derrière les rideaux bleus, leurs regards s’immiscent au milieu.  Le public s’installe sur les grands bancs, elles vont entrer en scène. Dentelles, dos nus, les longues etPoursuivre la lecture de « Jeanne Source : le défilé des amoureuses »

Souira

Murs blancs ciel bleu, nous sommes au coeur de la cité du vent. Mogador, Essaouira, Souira… tant de sur-noms pour une ville si singulière. La lumière franche, et ce vent incessant. Dans la médina, on frôle les étals parsemés d’étoffes, de tapis, de paniers en osier, à la recherche des Matins Bleus, notre riad pourPoursuivre la lecture de « Souira »