La Jupe à La Traine

Aujourd’hui je vous présente La Jupe à la Traine ; Un blog funky sur Instagram pour les futures Mariées qui s’y prennent à la dernière minute ! C’est l’histoire de deux copines passionnées par les nouvelles tendances mode, beauté et déco. Maquilleuses professionnelles, elles décident de créer un concept autour de la mariée au stylePoursuivre la lecture de « La Jupe à La Traine »

Le retrouver – Carolina Ritzler

Intemporelle, vive, douce et piquante, la femme combinaison flâne à la maison. Immaculée, nouée, nu pieds, elle doit bientôt s’échapper. Un rendez vous. Cela fait quelques temps qu’elle flirte avec lui. Insouciante, libre comme l’air, heureuse, amoureuse, elle s’évapore. Courant les ruelles, il est là, flamboyant. Elle descend les marches quatre à quatre pour lePoursuivre la lecture de « Le retrouver – Carolina Ritzler »

La femme et les taureaux

Ils sont penchés sur l’eau, les taureaux de pierre. Encerclés de colonnes, surplombés de lumière. Mouna serpente entre le passants, grimpe et puis redescend. Les feuilles tombent, et le ciel est de feu. Il souffle un air de Montmartre, comme un petit Paris. La soie lui caresse la jambe, elle est si libre qu’elle s’envoleraitPoursuivre la lecture de « La femme et les taureaux »

De Tafraoute à Taroudant

Après notre nuit à l’Ane Vert, évitant Agadir, nous descendons vers Tafraoute, la route est majestueuse, de la descente vers l’océan au serpentin entre les montagnes. Nous nous faufilons au travers de nombreux villages, presque déserts. C’est le ramadan, et c’est l’heure de la sieste. Il y a très peu de vie et presque pasPoursuivre la lecture de « De Tafraoute à Taroudant »

PILAR

Sous les yeux bienveillants de la Bonne Mère, sous le soleil de Marseille, dans leur appartement cosy aux couleurs claires, Domitille et Juan préparent l’arrivée d’une petite princesa à moitié mexicana. Bienveillance, douceur, patience… la première fois que je viens chez eux, on sent que cette baby est attendue avec amour. La petite Pilar pointeraPoursuivre la lecture de « PILAR »

Une nuit à l’Ane Vert

Gais comme des pinsons dans notre carrosse Samicar*, nous quittons la belle Essaouira, cap vers le sud. Les routes cabossées bordées d’arganiers, d’ânes et de biquettes filent tout droit entre mer et nature. Une heure cheveux aux vent à s’émerveiller de cette beauté vert argan, bleu océan. Près de l’eau, quelques cabanes de pêcheurs auxPoursuivre la lecture de « Une nuit à l’Ane Vert »

Jeanne Source : le défilé des amoureuses

Elles sont amoureuses. Elles ne sont qu’amour, elles sont l’amour. Jeanne Source veille sur la meute de louves, attentive au moindre pli, au petit noeud. La tension monte derrière les rideaux bleus, leurs regards s’immiscent au milieu.  Le public s’installe sur les grands bancs, elles vont entrer en scène. Dentelles, dos nus, les longues etPoursuivre la lecture de « Jeanne Source : le défilé des amoureuses »

Souira

Murs blancs ciel bleu, nous sommes au coeur de la cité du vent. Mogador, Essaouira, Souira… tant de sur-noms pour une ville si singulière. La lumière franche, et ce vent incessant. Dans la médina, on frôle les étals parsemés d’étoffes, de tapis, de paniers en osier, à la recherche des Matins Bleus, notre riad pourPoursuivre la lecture de « Souira »

Tiède est le vent

Tiède est le vent Chaud est le temps Fraîche est ta peau Doux, le moment   Blanc est le pain Bleu est le ciel Rouge est le vin D’or est le miel Odeurs de mer Embruns, senteurs Parfums de terre D’algues, de fleurs Gai est ton rire Plaisant ton teint Bons, les chemins Pour nousPoursuivre la lecture de « Tiède est le vent »

Chez Aurélie – Blueberry Home

Petite rue fleurie, les maisonnettes s’enchainent au milieu des grands immeubles du quartier. Elles sont comme protégées. L’Immeuble art déco, classé, sa superbe porte, et puis le bel escalier, Aurélie me sourit du palier et m’invite à entrer. La visite commence. Ce grand salon, pour lequel une chambre a été sacrifiée… sans regret, car laPoursuivre la lecture de « Chez Aurélie – Blueberry Home »