La femme et les taureaux

Ils sont penchés sur l’eau, les taureaux de pierre. Encerclés de colonnes, surplombés de lumière. Mouna serpente entre le passants, grimpe et puis redescend. Les feuilles tombent, et le ciel est de feu. Il souffle un air de Montmartre, comme un petit Paris. La soie lui caresse la jambe, elle est si libre qu’elle s’envoleraitLire la suite « La femme et les taureaux »

Tiède est le vent

Tiède est le vent Chaud est le temps Fraîche est ta peau Doux, le moment   Blanc est le pain Bleu est le ciel Rouge est le vin D’or est le miel Odeurs de mer Embruns, senteurs Parfums de terre D’algues, de fleurs Gai est ton rire Plaisant ton teint Bons, les chemins Pour nousLire la suite « Tiède est le vent »

Axelle, poème

croise sur cette route – ils étaient en coté – ils étaient ensemble elle l’aide il va l’aimer moi en yerma des hommes infidèles souplesse de mon mensonge il faut que les tambours cessent il faut que mon coeur se la ferme il faut que je batte une autre mesure il faut que je neLire la suite « Axelle, poème »